Contre l’horizon impérial : le citoyen-soldat

L’Empire selon Ibn Khaldoun Peut-on encore comprendre quelque chose des transformations contemporaines ? Sommes-nous irrémédiablement plongés dans le désordre géopolitique, le chaos social, la confusion idéologique, l’errance individuelle ? Est-il encore possible de s’orienter alors que tout s’accélère autour de nous et que s’effondrent nos repères les plus élémentaires ?Lieux Communs, L’horizon impérial, mars 2018 Dans leur excellente... Lire la Suite →

Au bonheur d’être confiné – contre Agamben et la génération inoxydable

Sur la critique du confinement et le cas Agamben (et consorts) Il est de bon ton, pour les boutiquiers dont le fond de commerce est de toujours tout critiquer par principe, de dénoncer le confinement, cette épouvantable violence faite à la sacro-sainte liberté de déplacement, à cette liberté de papillonner sans cesse et sans but,... Lire la Suite →

Le silence des pantoufles

Ils sont d'abord venus chercher les gilets jaunes, et je n'ai rien dit, parce que je n'étais pas gilet jaune [1]. Puis ils sont venus chercher les syndicalistes, et je n'ai rien dit, parce que je n'étais pas syndicaliste [2]. Ensuite ils sont venus chercher les journalistes, et je n'ai rien dit, parce que je... Lire la Suite →

Contre le suffrage universel : Le votard

C’est toi le criminel, ô Peuple, puisque c’est toi le Souverain. Tu es, il est vrai, le criminel inconscient et naïf. Tu votes et tu ne vois pas que tu es ta propre victime. Pourtant n’as-tu pas encore assez expérimenté que les députés, qui promettent de te défendre, comme tous les gouvernements du monde présent... Lire la Suite →

Octave Mirbeau : la grève des électeurs

En cette période de campagne électorale, alors que les représentants de l'oligarchie commencent à s'étriller devant les caméras pour déterminer qui gagnera sa place au chaud, il faut se rappeler le sage conseil que nous donnait Octave Mirbeau dans un article célèbre du Figaro publié en 1888 : refusons de choisir qui de Pierre ou... Lire la Suite →

Tocqueville : le despotisme démocratique

Suite à la spectaculaire émeute du 16 mars sur les Champs Élysées, les gouvernants français semblent avoir décidé de traiter en ennemi le peuple de France révolté, et se déclarent prêts à assumer de verser le sang après avoir déjà mutilé et blessé des milliers de citoyens. Alors que de nombreuses institutions internationales se sont... Lire la Suite →

Gilets jaunes : le bon, la brute, et le scélérat

L’acte XIII marque le retour des gilets jaunes  à la spontanéité. Après l’explosion en vol de la liste d’Ingrid Levavasseur désintégrée en seulement quelques jours, l’impasse de la voie institutionnelle est devenue évidente pour une majorité de gilets jaunes qui renoncent désormais à déclarer les manifestations et à collaborer avec les préfectures pour désactiver les... Lire la Suite →

Gilets jaunes : négocier ou destituer ?

Depuis le début du mouvement, les gilets jaunes sont tiraillés entre deux tendances centrifuges : négocier avec l’oligarchie, s’inscrire dans le système électoral, bref jouer le jeu du citoyennisme, ou s’engager dans un mouvement destituant qui s’incarne dans le plus petit dénominateur commun de tous les cortèges fluorescents : « Macron démission ! ». Avec l’impasse présente [1],... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer