Denis Collin : Le progressisme totalitaire

Nous relayons cette tribune de l'excellent Denis Collin, initialement publiée par Marianne. Denis Collin est l'un des principaux contributeurs au blog La Sociale dont nous recommandons chaudement la lecture. L’actuel président de la République française se définit comme un progressiste et cherche à présenter la lutte politique de notre époque comme l’affrontement entre les progressistes... Lire la Suite →

Publicités

Ce 14 juillet où l’on rafle et mutile les opposants politiques

Il semble que la pratique de la rafle massive se banalise sous le règne de Macron et du préfet Lallement. Cliquer sur ce lien pour en avoir un nouvel exemple. Quelle belle fête nationale ! Fêtons ce jour où les moutons ont conquit le droit de choisir celui qui les tondra ou les éborgnera.†† Honneur... Lire la Suite →

Canicule : lumière sur le bourgeois

The american way of life is not negotiable George H. W. Bush, Sommet de la Terre, Rio de Janeiro, 1992. Une semaine de désastre climatique, avec « records » de température, vignobles grillés de manière inédite par le chalumeau solaire, puis orages dévastateurs, pendant qu’à l’autre bout du globe deux mètres (!) de grêle s’abattent sur la... Lire la Suite →

Elisée Reclus : effondrement et liberté

Là où le sol s’est enlaidi, là où toute poésie a disparu du paysage, les imaginations s’éteignent, les esprits s’appauvrissent, la routine et la servilité s’emparent des âmes et les disposent à la torpeur et à la mort. Parmi les causes qui dans l’histoire de l’humanité ont déjà fait disparaître tant de civilisations successives, il... Lire la Suite →

Le silence des pantoufles

Ils sont d'abord venus chercher les gilets jaunes, et je n'ai rien dit, parce que je n'étais pas gilet jaune [1]. Puis ils sont venus chercher les syndicalistes, et je n'ai rien dit, parce que je n'étais pas syndicaliste [2]. Ensuite ils sont venus chercher les journalistes, et je n'ai rien dit, parce que je... Lire la Suite →

Orwell : socialisme, machinisme, religion du progrès et humanité molle

Il existe toutefois une difficulté autrement sérieuse que les objections à caractère localisé ou circonstanciel développées dans le précédent chapitre. Prié d’expliquer pourquoi les gens intelligents se trouvent si souvent de l’autre côté de la barricade, le socialiste invoquera en général des raisons de bas intérêt, conscientes ou inconscientes, la conviction non fondée que le... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer