Au bonheur d’être confiné – contre Agamben et la génération inoxydable

Sur la critique du confinement et le cas Agamben (et consorts) Il est de bon ton, pour les boutiquiers dont le fond de commerce est de toujours tout critiquer par principe, de dénoncer le confinement, cette épouvantable violence faite à la sacro-sainte liberté de déplacement, à cette liberté de papillonner sans cesse et sans but,... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer