Au bonheur d’être confiné – contre Agamben et la génération inoxydable

Sur la critique du confinement et le cas Agamben (et consorts) Il est de bon ton, pour les boutiquiers dont le fond de commerce est de toujours tout critiquer par principe, de dénoncer le confinement, cette épouvantable violence faite à la sacro-sainte liberté de déplacement, à cette liberté de papillonner sans cesse et sans but,... Lire la Suite →

Atterrir en urgence : l’impérieuse nécessité de l’autonomie

Contrairement à ce qu’assènent les dogmes de la théorie culturelle, la marque d’une civilisation avancée n’est pas l’amour ou la paix, mais le discernement de la vérité, laquelle peut être à la fois belle comme laide, de même qu’elle peut être bonne ou épouvantable.Léopold Kohr Il fut un temps, nous dit Aristote, où l’Homme se... Lire la Suite →

Rupture de linéarité

Le système s’effondre tout autour de nous précisément au moment où de nombreuses personnes ont perdu la capacité à imaginer qu’autre chose puisse exister.David Graeber Voilà cinq mois que le coronavirus s’est répandu à travers le monde, à la faveur du tourisme de masse, de l’économie globalisée et des fêtes traditionnelles (on pense au nouvel... Lire la Suite →

PMO : Leurs virus, nos morts

L'espoir, au contraire de ce que l'on croit, équivaut à la résignation. Et vivre, c'est ne pas se résigner.Albert Camus, Noces Les idées, disons-nous depuis des lustres, sont épidémiques. Elles circulent de tête en tête plus vite que l’électricité. Une idée qui s’empare des têtes devient une force matérielle, telle l’eau qui active la roue... Lire la Suite →

Face à l’effondrement : décalage du point de référence, sécession et restauration

Décalage du point de référence Depuis quelques années, rares sont les jours qui passent sans que s’allonge l'effroyable litanie des catastrophes inédites qui frappent notre monde dévasté par la mégalomanie de l’homme industriel. Quand certains s’écharpent pour définir si nous sommes entrés dans l’ère de l’Anthropocène ou dans celle du Capitalocène, il paraît plutôt à... Lire la Suite →

Canicule : lumière sur le bourgeois

The american way of life is not negotiable George H. W. Bush, Sommet de la Terre, Rio de Janeiro, 1992. Une semaine de désastre climatique, avec « records » de température, vignobles grillés de manière inédite par le chalumeau solaire, puis orages dévastateurs, pendant qu’à l’autre bout du globe deux mètres (!) de grêle s’abattent sur la... Lire la Suite →

Elisée Reclus : effondrement et liberté

Là où le sol s’est enlaidi, là où toute poésie a disparu du paysage, les imaginations s’éteignent, les esprits s’appauvrissent, la routine et la servilité s’emparent des âmes et les disposent à la torpeur et à la mort. Parmi les causes qui dans l’histoire de l’humanité ont déjà fait disparaître tant de civilisations successives, il... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer