Des « gardiens de la paix » aux « forces de l’ordre » (2)

Jean-Luc Mélenchon a récemment qualifié les forces de police de « barbares ». Malgré notre détestation du personnage, il nous est difficile de le contredire s’agissant de forces qui font désormais régner la terreur en ville dans cette tenue.

Nous écrivions  » Car des fascistes des années 30 aux juntes sud-américaines des années 70-80, et des juntes sud-américaines aux républiques despotiques d’aujourd’hui comme la Turquie ou la France (tout comme des Gestapo aux DINA, et des DINA aux BAC) il y a eu raffinement des méthodes de persécution, et enluminure des décors, pour que les régimes autoritaires deviennent présentables « . Malheureusement, cette analyse nous parait de moins en moins juste : il semble que le régime se préoccupe de moins en moins de demeurer présentable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :